Contact
 
  .com Le site d'expertise participative  
 
 
Comment ça marche ?

Voir les objets en attente d'expertise

Initiation à l'expertise et achat d'objets d'art

 
 
Tendances du marché de l'art

Voir les objets expertisés

Droit et objets d'art

Valeur des objets d'art
   
 
 

De nombreux musées interdisent de photographier des œuvres alors qu'il n'y a que des avantages à autoriser les visiteurs à le faire...

 

 
 

Les raisons de l'interdiction

Celles que l'on pourrait entendre
Sur le plan du droit pour l'art moderne et contemporain, le droit d'auteur :
Les œuvres réalisées moins de 70 ans après le décès de leur auteur ne sont pas encore tombées dans le domaine public.
(code de la propriété intellectuelle, article L123-1)

En fait, ce qui est interdit au titre du droit d'auteur n'est pas de prendre la photo mais de la reproduire sans autorisation de l'auteur ou de ses ayant-droits (descendants le plus souvent). Donc il faudrait déjà leur accord et éventuellement leur payer des droits, s'ils le demandent, dans l'hypothèse où les images de ces oeuvres seraient rendues publiques.

Sur le plan de la conservation : la lumière d'un flash accélère le vieillissement d'une œuvre. Cet argument est aussi protecteur du confort des autres visiteurs.

MAIS en pratique :
- Le musée d'Orsay qui interdit les photos des œuvres accueille la peinture et la sculpture occidentale de 1848 à 1914. Donc elles sont toutes tombées déjà dans le domaine public.

- Personne n'utilise de flash. Les visiteurs ont bien compris que le flash était nuisible à la conservation des œuvres et peu se risquent à l'utiliser.

- La médiocrité des clichés réalisés sans pied réduit à néant la perspective paranoïaque d'une mise en vente de tirages volés par le visiteur et qui serait reproduits et diffusés.

L'intérêt de laisser les visiteurs photographier les œuvres :

- Avec moyens high-techs et les réseaux sociaux, les images sont diffusées et commentées sur la planète. Il 'agit d'un marketing viral dont les musées peuvent profiter. Il vaut une bonne campagne de promotion pour une exposition.

- Cette interdiction heurte le sens commun. Le musée a pour mission de partager avec le plus grand nombre les œuvres dont il est le gardien. La transmission des photos en est un moyen.

- Le visiteur rapporte ses photos pour se réapproprier la visite, se remémorer les œuvres, composer " son musée imaginaire ". La photo est le prolongement de la visite. Elle participe à la transformation du visiteur béotien en amateur d'art. N'est ce pas la raison qui a motivé la création des musées ?

Annexes :
Un remarquable article de l'OCIM ( l'Office de Coopération et d'Information Muséales), organisme public français au service des musées et centres de culture scientifique et technique.
Un nouvel interdit au musée : la photographie ?

Quelques musées qui interdisent aux visiteurs de prendre des photos :
- Le musée d'orsay à Paris
- Le Louvre d'Abou Dhabi.

Un musées qui autorise les visiteurs à prendre des photos :
- Le musée du Quai Branly à Paris.

Contribuez à ces listes, envoyez nous vos expériences…
et transgressez….La pratique de la photo "en douce" dans une salle de musée est voluptueuse…

© Prodezarts.com

Retour en haut de la page

 





 





 









 

 
123456789 1234567891123456789212345678931234567894123456789512345 123465678911
1234567891123456789212345678931234567894123
12345678911234567892123456789312



© Prodezarts.com

 

 




 

 




Web Statistics