Contact
 
  .com Le site d'expertise participative  
 
 
Comment ça marche ?

Voir les objets en attente d'expertise

Initiation à l'expertise et achat d'objets d'art

 
 
Tendances du marché de l'art

Voir les objets expertisés

Droit et objets d'art

Valeur des objets d'art
   
 
  Tendances du marché de l'art >

Qu’achète-t-on dans une vente aux enchères consacrée à la bande dessinée ?

 

Section : Tendances
du marché de l'art /
Débuter une collection
 
 

Le succès des ventes aux enchères de bandes dessinées ne se dément pas. Le marché est en pleine expansion.

Et la chose est sérieuse :
le lot peut-être un album de Boule et Bill mais l’ambiance est aussi tendue que quand un incunable* passe sous le marteau.
(*Un incunable est un livre imprimé eu Europe à partir de la mise au point de l'imprimerie vers 1450 et jusqu'en 1500.)

En décembre 2012, la maison de vente Millon a organisé une vacation en duplex entre Paris et Bruxelles. De nouveaux records sont tombés :

- une planche rare de Roba, extraite de l’album « Jeux de Bill » , estimée entre 25 000 et 30 000€, a atteint 40 483€,
- un gag de Gai-Luron réalisé par Gotlib, estimé à 3 500€, a trouvé preneur à 5 158€,
-
une planche d’Astérix, signée Uderzo, (La grande traversée) a été adjugée 134 948 €.

Mais qu’achète-t-on dans une vente aux enchères consacrée à la bande dessinée ?

Ce qui est proposé en vente de BD régulièrement :

- des albums en édition originale (c'est-à-dire la première édition d’un album, les éditions suivantes étant des rééditions),
- des rééditions d’albums anciennes,
- des « originaux », c'est à dire les dessins préparatoires qui sont des jalons du processus de réalisation :
étape 1 : les "crayonnés" qui sont les croquis à la mine de plomb sur papier ou sur calque,
étape 2 : les dessins à l’encre de Chine,
étape 3 : les "bleus de coloriage" : la première impression en bleu clair sur laquelle dessinateur vient de mettre ses couleurs.
- des objets 3D : de la statuette en plastique jusqu’à sculpture issue d'une fonte à la cire perdue.

Nous nous proposons d'étudier les résultats d’une vente aux enchères du 17 mars 2013 qui a eu lieu à la La Banque Dessinée, maison de vente dédiée à la BD à Bruxelles.

Etudes de prix et leurs justifications :

I Collectionner les albums de bandes dessinées

1) Importance de la distinction entre une première édition (dite édition originale) et une réédition :
Première édition
Blake et Mortimer, Le Secret de l'Espadon 1, édition de 1950. Très très bon état. 1000€

Réédition ancienne
Blake et Mortimer : Le Secret de l'Espadon 1, édition de 1955. Très très bon état. 500 €

2)Importance de l’état de conservation qui se décline ainsi :
Etat neuf, proche de l’état neuf, très très bon état, très bon état, bon état.

Tintin au pays des soviets faisant partie de l’édition originale de 1930 (en noir et blanc) :
une en TBE : 10 000 € (estimation 7000/8000 €)
une en BE : 4000 € ( estimation 5000/6000 €)

3) Une subtilité historique
3 Tintin au Congo , noir et blanc à cette époque, TTBE tous les 3, montant des adjudications :
-1931 édition originale : 5000 €
-1937 réédition : 1800 €
-1942 réédition : 2800 € - Plus chère ? oui, car pendant la guerre et publication malgré la difficulté de la période.

4) La Belgique est le pays de la BD mais le pays d’origine du dessinateur fait la différence :
Astérix le Gaulois, édition originale cartonnée française de 1961.
Très très bon état. 1600 €

Astérix le Gaulois, édition originale belge brochée de 1961.
Très très bon état. 600 €

5) La rareté, bien sûr plus on avance dans le temps, plus elle est relative :
Blueberry Le Cavalier perdu,
Tome 1 édition originale cartonnée française de 1968. Etat neuf. 2600 €
Tome 2, édition originale de 1964. Etat neuf. 1400 €
Tome 3, édition originale de 1966. Proche de l'état neuf. 180 €
Tome 4, édition originale de 1967. Etat neuf. 120 €

II Collectionner les originaux de BD
(ensemble des dessins préparatoires)

(Les fiches explicatives du catalogue sont reprises.)

1) Les crayonnés (les croquis à la mine de plomb sur papier ou sur calque)

Préalable :
Les "mines de plomb" sont courantes dans les ventes. Qu’appelle-t-on une « mine de plomb » ?
Il s'agit en fait d'un dessin à la mine de graphite.
Jusque dans les années 1850, la mine de plomb était vraiment un stylet de plomb ou d'alliage à base de plomb et d’étain avec lequel on dessinait sur parchemin ou papier depuis l’antiquité. Actuellement, les outils de dessin vendus sous l'appellation mine de plomb sont uniquement des mines de graphite.
On obtient avec la mine de plomb moderne (bâtonnet de graphite de 5 à 7 mm d’épaisseur) une intensité plus modulable et une épaisseur du trait plus précise qu’avec un crayon de graphite (crayon à papier). Cette intensité dépend de la pression sur la mine.

Les exemples :
Franquin
Spirou et Fantasio , ensemble de 2 calques à la mine de plomb pour l'étude des planches n°27, 28 et 29 de l'épisode "Z comme Zorglub" publié aux Editions Dupuis en 1961.
Dimensions : 36 x 19 (pliure au milieu) et 36 x 24 (pliure au milieu et manque de calque en bas à droite).
1600 €

Albert Uderzo et René Goscinny
Astérix, mine de plomb pour la planche 34b de l'épisode "La Grande traversée" par publié aux Editions Dargaud en 1974. "ils sont fous ces Gaulois".... Dimensions : 40 x 25.

Mars 2013 : C'est la première fois qu'une planche crayonnée d'Astérix est proposée en vente publique, pièce ultra-rarissime puisque tous les crayonnés de la série sont conservés chez l'auteur. Provenance de la famille Dargaud.
32000 €

2) Encre de Chine et mine de plomb sur calque

Définition : Le calque représente l'ultime étape avant la mise à l'encre définitive. Il permet de choisir le trait le plus adapté afin de garantir l'expressivité maximale. Les amateurs considèrent cette étape comme étant la plus intéressante graphiquement car le trait reste vif, non figé, moins théâtral.

Exemple : Jacobs
Blake et Mortimer, planche préparatoire n°21 à l'encre de Chine et à la mine de plomb sur calque de l'épisode "Le Piège diabolique", publié aux Editions du Lombard en 1962.
Dimensions : 39 cm x 45 cm.
22 000 €

3) Encre de Chine sur papier

Exemple :
Peyo
Johan et Pirlouit, illustration à l'encre de Chine sur papier dessin pour la couverture de la réédition l'épisode "Le Lutin du bois aux roches" publié aux Editions Dupuis en 1967. Signée. Dimensions : 33 x 47. On y joint la mise en couleur réalisée sur calque. 65 000 €

4) Bleu de coloriage

Définition : L’imprimeur fournissait au dessinateur une reproduction (sorte de photocopie) sur carton de sa planche mise en format album. Les traits de contour étaient bleu clair ou gris pâle. On les appelle donc "carton" ou "bleu de coloriage". Le dessinateur posait ses couleurs sur cette épreuve puis elle partait à l'impression. Depuis la PAO, cette étape n’existe plus.

Exemple : Hergé
Tintin et Milou, bleu de coloriage à l'aquarelle et à la gouache blanche sur une épreuve imprimée pour la page n°54 de l'album "L'Ile noire" publié aux Editions Casterman en 1943. Dimensions : 20 x 29.
5400 €

III Les objets en 3D
Les objets sont précédés de la marque du fabricant.

LEBLON-DELIENNE : Hergé, Tintin, saute au-dessus du tronc d'arbre (61), Le Secret de la Licorne, 1995, 30 cm.
800 €

AROUTCHEFF : Franquin, Spirou & Spip sur la Renault 4CV (D150), 1ère version de fabrication française,+/- 350 exemplaires (999 prévus mais non réalisés), 2000, 30 cm
900 €

AROUTCHEFF : Hergé, Tintin, la grande fusée (H05.07), Objectif lune, 1ère version bois, 1988, 114 cm
2600 €

Une sculpture de Neujean
Hergé, Tintin et Milou, exemplaire de la maquette de 72 cm, bronze et bain d'or, coulé selon la technique dite "à la cire perdue", épreuve unique, offert par le sculpteur Nat Neujean en 1975 à son fondeur De Andreis à Milan.
Avec le certificat d'authenticité et une lettre d'attestation du fondeur.
34 000 €

IV Conseil à la vente de vos objets ou collection
Pour connaitre le prix de vos albums de Boule et Bill avant de foncer chez un commissaire-priseur, consultez l’argus de la BD qui fait autorité sur le marché :

"Trésors de la Bande Dessinée BDM catalogue encyclopédique"
Michel Bera, Michel Denni & Philippe Mellot BDM 2011-2012, Ed. l'amateur,
15 cm x 22 cm, broché avec 1184 pages

Cette 18ème édition recense la bande dessinée de 1829 à nos jours. Elle s'adresse autant à l'amateur éclairé qu'au libraire, à l'historien qu'au collectionneur.
Avec plus de 100 000 albums, cette dernière édition comporte environ 6000 nouveaux albums supplémentaires et une section spéciale de plus de 50 pages permettant de mieux identifier et dater les albums Tintin
.

© Prodezarts.com

Retour en haut de la page

 
Une planche rare de Roba, extraite de l’album « Jeux de Bill » , estimée entre 25 000 et 30 000€, a atteint 40 483€,


 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 





LEBLON-DELIENNE : Hergé, Tintin, saute au-dessus du tronc d'arbre (61), Le Secret de la Licorne, 1995,
30 cm, 800 €





AROUTCHEFF : Franquin, Spirou & Spip sur la Renault 4CV (D150), 1ère version de fabrication française, +/- 350 exemplaires (999 prévus mais non réalisés), 2000,
30 cm, 900 €




AROUTCHEFF : Hergé, Tintin, la grande fusée (H05.07), Objectif lune, 1ère version bois, 1988, 114 cm
2600 €

 

Une sculpture de Neujean
Tintin et Milou, exemplaire de la maquette de 72 cm, bronze et bain d'or, coulé selon la technique dite "à la cire perdue", épreuve unique, offert par le sculpteur Nat Neujean en 1975 à son fondeur De Andreis à Milan.
Avec le certificat d'authenticité et une lettre d'attestation du fondeur.
34 000 €





L'argus de la BD
"Trésors de la Bande Dessinée BDM catalogue encyclopédique"
Michel Bera, Michel Denni & Philippe Mellot BDM 2011-2012, Ed. l'amateur,
15 cm x 22 cm, broché avec 1184 pages
47 €

 

 
123456789 1234567891123456789212345678931234567894123456789512345 123465678911
1234567891123456789212345678931234567894123
12345678911234567892123456789312

 

 




 




Web Statistics