Un fauteuil Wassily d’après Marcel Breuer

Objet en partie documenté et évalué.

Le contributeur retrace les différentes éditions de ce fauteuil depuis sa création. Il vous dit pourquoi chérir votre Wassily, une des icônes du design moderne.

Vous pouvez apporter un complément d’information en commentaire (ci-dessous) ou en écrivant à  contact@prodezarts.com
Dans un e-mail, rappelez, s’il vous plait, le n° de référence de l’objet : SI-03

Le fauteuil Wassily crée par Marcel Breuer

Contribution de Pro-Design, collectionneur de meubles :

Nom : Chaise Wassily (mais est un fauteuil en fait)

Designer : Conçu par Marcel Breuer pour le peintre Wassily Kandinsky

Nom technique : B3 (nom donné par Thonet, le 1er éditeur)

Date du prototype d’origine : 1925

Matériaux : Tubulure d’acier chromée et assise, dossier et accotoirs en cuir.

Le fauteuil Wassily de Marcel Breuer est un cas d’école car il pose la problématique des meubles design du XXe siècle.

Selon qu’une pièce sort de l’atelier d’un éditeur ou d’un autre, on en déduit :
– son ancienneté,
– sa conformité avec le prototype d’origine,
– la qualité de sa fabrication,
– le nombre de pièces qui ont été produites,
– et à partir de tous ces éléments, on déduit son prix.

D’où peut provenir un fauteuil Wassily de Breuer et combien vaut-il ?

Le Wassily a eu 3 éditeurs au fil du temps qui détenaient les droits du modèle : 
Thonet (tissu au lieu de cuir), Gavina, Knoll.
Puis, une fabrication de copies italiennes a débuté en 1966.

1er éditeur : Thonet firme germano-autrichienne, fin des années 20, reconnaissable par ses bandes de tissu au lieu de cuir – prix inconnu.

2ème éditeur
: Dino Gavina, éditeur italien, à partir de 1962.
Installe des bandes de cuir au lieu du tissu.
Rechercher une signature manuscrite incisée « Marcel Breuer » sur le dossier en cuir, présence encore possible d’un autocollant.

3ème éditeur : Knoll rachète Gavina en 1968 et possède encore les droits du Wassily. A ce titre il devrait être le fabriquant unique.
Prix d’un fauteuil neuf : de 1500 € à 2000 € car Knoll le fabrique encore.
Rechercher des marques : cuir incisé, étiquettes (Knoll), signatures (récente chez Knoll)

Les copies (c’est à dire les reproductions courantes)

En Italie :
Elles commencent en 1966 à Florence : Matrix Srl réalise une reproduction du Wassily de chez Gavina. Il est très proche de celui-ci : même taille, même qualité du cadre, cuir de qualité supérieure et il vaut 50% moins cher qu’un fauteuil d’éditeur.

De nombreux fabricants en Italie proposent des Wassily à partir des années 1980, la qualité reste bonne, assez bonne pour que la CAMIF les diffuse.

L’Italie fabrique encore actuellement de nombreux Wassily :
Prix du neuf : 500 €,
Prix des occasions des années 80 : 250 € – 300 €

Chez des fabricants lambda :
Des reproductions de ce fauteuil sont fabriquées actuellement partout dans le monde.

A vérifier en occasion ou fabrication actuelle lambda : l’état des cuirs et des chromes.

Pourquoi chérir son Wassily ?

Le fauteuil Wassily de Breuer est un objet révolutionnaire dans l’histoire du design. C’est le premier siège construit avec des tubes d’acier.
La source d’inspiration de Breuer : le cadre d’un vélo.

Une révolution dans l’histoire du design
Ce que Breuer voulait faire :
– Utiliser un procédé de fabrication industriel,
– Utiliser un matériau très accessible et économique,
– Reléguer au second plan a préoccupation esthétique.

But : alléger le siège, le rendre démontable en principe avec des outils courants tels des outils de vélo.

Attention tous les Wassily ne sont pas démontables. Certains, dont les premiers, ont été soudés (cela dépend du fabricant).

© Prodezarts.com

Contribuez à Prodezarts

Vous êtes amateur ou collectionneur d’objets d’art ?
Le ou la propriétaire de cet objet attend votre contribution.
Initiez-vous à l’expertise ou faites simplement profiter la communauté de votre compétence et de votre savoir.
Donnez une identification ou une piste de réflexion pour une identification, apportez un éclairage ou de la documentation, donnez votre sentiment, émettez une hypothèse…
Ainsi, vous rendrez service à la communauté et vous vous enrichirez de cet apport.
Ce sera peut-être l’occasion pour vous d’approfondir certains points, de faire quelques recherches, de renforcer vos connaissances, de vous « professionnaliser »…

© Prodezarts.com

Voir : Prodezarts, comment ça marche ?